Cultures du Monde, acteur du patrimoine culturel immatériel

Estampas de Mexico de Guadalajara

Mexique

Ce groupe vient de l'Université « Tecnológico de Monterrey » à Guadalajara, où les étudiants sont encouragés, à côté de leurs études supérieures à participer à des activités artistiques, au nombre desquelles le ballet folklorique.
Avec un répertoire riche et variée servi par des chorégraphies impeccables et des costumes traditionnels aux couleurs éclatante, le ballet de Guadalajara nous fera parcourir plusieurs régions mexicaines. Vous pourrez reconnaître, tout au long du spectacle, des musiques emblématiques de ce pays.


Estampas de Mexico de Guadalajara
Guadalajara, surnommée « La Perla del Occidente » (La perle de l'Ouest ), est la capitale de l'État de Jalisco. Elle est située à 500 km à l'ouest de la capitale Mexico . Elle est située dans la vallée d'Atemajac, à 1561 m au-dessus du niveau de la mer, à proximité du lac de Chapala. La zone métropolitaine de Guadalajara, forme une agglomération de plus de 4 millions d'habitants.
La ville de Guadalajara, a donné naissance au Jarabe Tapatio (danse de chapeau mexicain) qui est la danse nationale du Mexique. Accompagnée par des Mariachis la chorégraphie représentative de cette région s'intitule : «Allá en el Rancho Grande»

Estampas de Mexico de Guadalajara

Le terme mariachi désigne tout à la fois un type de formation musicale originaire de l'État de Jalisco, le style de musique associé, et une culture musicale proche de ces deux éléments. Un groupe de Mariachis est souvent constitué de deux violons, deux trompettes, un joueur de guitare, une vihuela (instrument ancien d'origine espagnole, cousin du luth renaissance) et d'un guitarron. Le guitarron, guitarrón, teloloche ou chitarrone ressemble à une grosse guitare et date des XVIe et XVIIe siècles, C'est en fait une basse acoustique. Son timbre très doux et bas contrebalance les sonorités percutantes des cuivres. Il a un volume sonore aussi intense et parfois plus qu'une contrebasse. Certaines formations comportent plusieurs dizaines de musiciens.
Les danses de l'État du Nayarit situé sur la côte pacifique dévoilent l'esprit de la fête, la Fiesta. La musique des ranch de la terre et les danses de la culture métisse prédominent toujours. Nous pourrons admirer «  Albina Luna, La Negra del Son ».

Inspiré des danses de L'état du Nuevo Leon, au nord est du Mexique « la leyenda de Agapito Treviño, caballo Blanco » est composé de danses d'origine européenne, les chotis (scottishes), les polkas et les redovas (danse constituée de pas de polka et de valse dont le nom est originaire de Tchécoslovaquie).


Estampas de Mexico de Guadalajara
L'état de Guerrero, toujours en bordure du pacifique est célèbre pour ses danses et costumes. La présence espagnole au Mexique y a eu une influence. Des ressemblances existent avec le Flamenco. Ces danses sont présentées sous forme de zapateados appelés les jarabes. Ce sont des danses de couples au cours desquelles les partenaires ne se touchent jamais . La femme danse toujours lentement et modestement, les yeux regardant la terre... Les hommes dansent plus rapidement en faisant une plus grande variété de pas. Le ballet Estampas de Mexico nous présente alors : «  Por los Caminos del Sur », par les chemins du Sud.

Des danses pratiquées dans l'État de Veracruz sur la côte orientale du Mexique s'inspire « a palabra de Jarocho » . Les Sones Jarochos avec les Zapateados étaient des danses qui mélangeaient des rythmes espagnols, africains, et des Caraïbes. Ces danses ressemblent à des danses de flamenco et d'Andalousie dans la rapidité et la complexité. Elles sont exécutées avec grâce et élégance.

D'autres suites de danses présentées par le groupe sont inspirées « Sandunga » vient de l 'état du sud du Pays l'Oaxaca.

 


Estampas de Mexico de Guadalajara



En bref

Ambassadrice pour un projet de longue haleine

Ambassadrice pour un projet de longue haleine
Lors de son périple en Amérique latine, Stéphanie, une de nos guides-accompagnateurs des groupes invités, est passé à Bogota en Colombie pour saluer les membres du groupe Pachamama invités en 2016.
Stéphanie a  accepté de se rendre ensuite à Medellin  afin de  rencontrer les musiciens du groupe Zafarrancho, un ensemble recommandé par l'Alliance Française.
Un saut de puce de 500 kms et quelques 9h00 de route plus tard, la voici à Buenaventura  à la rencontre d'un autre groupe  programmé dans le cadre de "l'année de la Colombie en France".
c'est  un  groupe qui lutte depuis deux ans pour financer son voyage et pour lequel nous avons préparé un programme de 6 semaines en France l'été prochain
 Stéphanie mérite amplement le titre d'ambassadrice gannatoise de Cultures du monde.
Notre image : sur les ondes de radio Buenaventura
 


Retour sur images
Uzori-13
BG's16-11
Uzori-21
BG's16-13
costa-rica
Tijeras-05
Robin-Leblanc-en-famille-2
Robin-Leblanc-en-famille-7
Yahao-Zhao-2
della-cordella-11

cookieassistant.com