Cultures du Monde, acteur du patrimoine culturel immatériel

Guamanique

Porto Rico

Guamanique est une compagnie folklorique qui se dédit à la préservation et à la promotion des danses et de la musique traditionnelle de Porto Rico. Cette compagnie a été fondée en 1994 par son directeur et chorégraphe, Eduardo Calderón, dans le village de Vega Baja.


Guamanique
 Au fil du temps, Guamanique de Porto Rico a travaillé dur sur beaucoup de scènes de niveau national et international, montrant le meilleur de la culture porto ricaine par l’intermédiaire de jeunes talents engagés à renforcer et conserver les pièces idiosyncratique, qui définissent l’identité du peuple porto ricain.

Guarmanique est le nom d’un indigène « taíno » (en référence aux peuples amérindiens de langue arahuaca) important de l’ère de Guayamas, dans le sud de l’île de Porto Rico. Il représente la reconnaissance des racines précolombiennes et son héritage perpétuel des coutumes et traditions des portos ricains.

Depuis plus de 10 ans, Guamanique prouve avec orgueil et efforts la valeur de la culture pendant les congrès, festivals locaux, festivals internationaux de folklore, œuvres de théâtre, communautés spéciales, écoles entre autres.



 


Guamanique
Depuis le début de la période de la colonisation, des centaines d’espagnols sont venus vivre sur l’île. Une grande partie de la population s’est concentrée dans la région centrale montagneuse. Les espagnols amenèrent avec eux leurs coutumes et traditions, dont la musique et les danses. Au fur et à mesure des siècles, ces modèles culturels ont évolué et sont devenus nôtre. Dans le même temps, la musique et les danses changèrent. El Cuatro, notre instrument national et les rythmes appelés de Six apparurent comme patrimoine. Se caractérisant par sa musique mélodique et ses danses généralement simples.

Bomba est la musique et danse d’origine africaine. Elle se joue grâce à deux barils ou plus, deux bâtons de bois appelés “cuás” et des maracas de figuiers. La danse consiste en un dialogue rythmique entre le joueur de la bomba et les danseurs. Les mouvements effectués par les danseurs, seront des rythmes changeants qu’émettra le bombero avec son baril appelé « primo » ou « subidor », créant ainsi une interprétation splendide des deux parties. La Bomba a été et continue d’être, une expression chargée d’émotions et des sentiments profonds.

 

 

Danza et Influence espagnole

Guamanique
La Danza est un genre musical de Porto Rico, qui est surtout influencé par la contre dance française et el danzon Cubain. La Danza est une forme de musique complexe qui peut être variée dans ses expressions…Ses paroles peuvent être romantiques comme festives. Même si ces origines ne sont pas très claires, elle apparut probablement en 1840 en réaction contre la rigide contre danse espagnole qui se dansait déjà et qui a été fortement influencée par les immigrants cubains avec leur musique de la havane. Le genre a continué son évolution jusqu’à ce qu’il fut élevé à un rang artistique par Manuel G. Tavarez. Son disciple Juan Morel Campos l’a adopté et développé jusqu’à un niveau maximum d’expression.

Cette partie du spectacle est représentée par des costumes colorés. Les instruments sont la guitare, des petits instruments à percussion "bongó", un autre petit instrument à percussion appelé “guiro” (qui est un fruit séché avec des lignes gravées, et est frotté avec plusieurs bâtonnets de métal, pareil à une fourchette), et un instrument à cordes ressemblant à la guitare, mais plus petite, appelé « Cuatro » (notre instrument national)



Guamanique



En bref

Nous avons créé des monstres!

L'horreur qui frappe sur nos continents est à notre porte!
Une fois de plus la France n est pas épargnée ...Pourquoi? Pourquoi ce massacre d'innocents ? Pourquoi frapper et tuer des individus porteurs de joie, de paix, de bonheur partagé?  Qui a pu realiser une telle horreur, est ce un humain?
La réponse tombe : ce n'est pas un extra-terrestre ; c est un humain sans profil spécial , un père de famille, un semblable parmi les semblables, un membre de notre société, peut être une victime de notre société .
Alors comment réagir devant une telle horreur?
Nous devons réagir : vivre et faire vivre nos semblables au sein d'un nouveau système de société. Un monde ou l'homme doit comprendre que l'on doit respecter l'autre donc un monde ou l'on connaîtra aussi le respect de soi-même !
Dans quelques jours va s'ouvrir le 43ème festival des cultures du monde : un festival crée et basé sur un volontariat résultat de la bonne volonté de gens issus de cultures différentes et capables d accepter les différences , désireux de dépasser les soucis quotidiens pour vivre un instant de bonheur universel.
Alors n'hésitons pas, soyons unis, pleurons sur cet acte barbare qui a tué des innocents et laissé des survivants qui n'oublieront jamais, mais aussi réveillons-nous en n'acceptant plus une société qui ne respecte plus l'humain, ni la Nature, ni le monde animal qui peuplent notre terreApprenons une fois de plus à nous aimer les uns les autres, à nous respecter, à respecter  la vie de chaque être . Que notre festival soit une belle page de ce livre d'amour que chacun devrait lire et écrire .
Jean Roche. 

Réservez vos places

Pour participer à notre 43ème festival, réservez vos places en lignes sur le site vos tickets.fr

Cliquer ci-dessus pour accéder à la vente en ligne



Festival 2016 : La salle de presse

Le coup d'envoi du 43ème festival "Les Cultures du Monde" aura lieu le 22 juillet prochain, découvrez-le dès à présent par le biais de notre dossier téléchargeable !



Communiqué de Presse


Nous vous proposons de télécharger le communiqué et dossier de Presse ainsi que des images pour découvrir notre festival, son cadre et ses invités .

cp_le_festival_arrive_1.pdf CP Le festival arrive.pdf  (610.29 Ko)





cookieassistant.com