Cultures du Monde, acteur du patrimoine culturel immatériel

Les Tijeras d'Ayacucho - Pérou

Pour l'homme occidental, la danse dite « des ciseaux » est une impressionnante manifestation d'art et d'adresse physique. Pour l'homme de la sierra andine, elle est un rituel complexe.


Les Tijeras d'Ayacucho - Pérou


Les Tijeras d'Ayacucho - Pérou
Une série de mystères entoure les danzaq (exécutants du rituel) qui, dans un déploiement de force et d'élasticité, mettent à l'épreuve leur agilité au moyen de sauts acrobatiques au rythme de la harpe et du violon. Selon les hommes d'Église de la période coloniale, ce halo magique provenait d'un supposé pacte avec le diable... Dans la culture andine, ces danseurs sont les médiateurs entre la Pacha Mama (la « Terre mère ») qui donne la fertilité à leurs champs, les esprits des montagnes sacrées et la communauté.

La danse des ciseaux, tradition classée au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2010 est une danse rituelle empreinte de compétition, tirant son origine de la région Chanka, formée aujourd'hui par les départements d'Ayacucho, Huancavelica et Apurimac.
L'instrument central de cette danse sont les « ciseaux », deux plaques de métal qui, constamment frappées l'une contre l'autre, produisent un son particulier avec lequel les danseurs interpellent les esprits de la nature.

Lors du rituel, un danseur forme une cuadrilla (équipe) qui représente un village ou une communauté donné. La danse met face à face au moins deux cuadrillas dont les danseurs doivent entrechoquer leurs lames en rythme avec les musiciens qui les accompagnent, tout en se livrant à un duel chorégraphique mêlant step dance, acrobaties et mouvements de difficulté croissante.
Capacité physique, qualité des instruments et savoir-faire des musiciens sont autant de critères évalués pour déterminer le vainqueur.

Si cette danse rituelle est toujours aujourd'hui l'une des expressions les plus significatives de la culture andine, l'ensemble d'Ayacucho vous offre la démonstration d'un patrimoine empreint de sens et d'Histoire, faisant voltiger la tradition au rythme d'une danse des ciseaux à vous couper le souffle et vous aiguiser l'enthousiasme !

Sous la direction de Lares Leon Juan Andres
Quilca Palomino Jaime Cesar
Lares Poma Christian Alejandro
Lopez Ccahuay Magdalena
Poma Jauregui Arcadia Georgina
Astovilca Cupe Jorge Luis
Tueros Espinoza Randy Cristofer
Carhuas Garcia Rolando

Remerciements à  L’ambassade de France à Lima, et aux services consulaires.
Les Tijeras d'Ayacucho - Pérou

A la rencontre des Tijeras d'Ayacucho




En bref

Ambassadrice pour un projet de longue haleine

Ambassadrice pour un projet de longue haleine
Lors de son périple en Amérique latine, Stéphanie, une de nos guides-accompagnateurs des groupes invités, est passé à Bogota en Colombie pour saluer les membres du groupe Pachamama invités en 2016.
Stéphanie a  accepté de se rendre ensuite à Medellin  afin de  rencontrer les musiciens du groupe Zafarrancho, un ensemble recommandé par l'Alliance Française.
Un saut de puce de 500 kms et quelques 9h00 de route plus tard, la voici à Buenaventura  à la rencontre d'un autre groupe  programmé dans le cadre de "l'année de la Colombie en France".
c'est  un  groupe qui lutte depuis deux ans pour financer son voyage et pour lequel nous avons préparé un programme de 6 semaines en France l'été prochain
 Stéphanie mérite amplement le titre d'ambassadrice gannatoise de Cultures du monde.
Notre image : sur les ondes de radio Buenaventura
 


Retour sur images
Amesha-spenta-band-7
Uzori-17
Tijeras-21
Uzori-16
trio-guara-3
Tijeras-05
BG's16-13
Uzori-29
Amesha-spenta-band-1
BG's16-8

cookieassistant.com