Cultures du Monde, acteur du patrimoine culturel immatériel

Sauvons les Rencontres de Luthiers et Maîtres Sonneurs !

La liquidation judiciaire du Comité George Sand, organisateur des Rencontres Internationales de Luthiers et Maîtres Sonneurs vient d’être prononcée. Cette décision du tribunal met donc fin à l’existence légale de l’association.


Initié en 1976 dans le cadre du centenaire de la mort de George Sand, le festival était devenu au fil des années le rendez-vous incontournable des luthiers et des amateurs de musiques et danses traditionnelles.
Le salon de lutherie, avec plus d’une centaine de facteurs d’instruments venus de toute l’Europe, constituait une vitrine originale et diversifiée de la facture instrumentale traditionnelle, ce qui a permis un véritable mouvement de revitalisation d’instruments tels que la vielle à roue et la cornemuse : l’installation et la professionnalisation de nombreux luthiers, la création d’une section lutherie au lycée George Sand de La Châtre tendent à le prouver.
Bien des jeunes talents ont pris goût et sont nés à Saint-Chartier, générant de nombreux groupes ici et ailleurs, contribuant ainsi à la diffusion de cette musique.
Le Comité George Sand, organisateur des Rencontres Internationales de Luthiers et Maîtres Sonneurs, a cessé ses activités le 6 janvier 2014 suite à la liquidation judiciaire prononcée par le Tribunal de Grande Instance de Châteauroux.
Un ensemble de facteurs comme l’augmentation de l’offre musicale trad’ et les contraintes techniques liées à l’organisation d’une telle manifestation, entre autres, ont conduit à des difficultés financières chroniques qui ont généré, fin 2013, un déficit accumulé de 120 000 €. En effet, depuis l’année 2000, le festival connaît des baisses régulières de recettes et de fréquentation, à quelques exceptions près. Malgré des tentatives pour inverser la tendance (nouveau modèle économique, changements de prestataires, réflexions sur la tarification, réduction du budget, rencontres avec les élus et les financeurs), le Comité George Sand n’a pu redresser la barre. L’association n’a donc plus d’existence légale.
Le vendredi 24 janvier, le Comité George Sand réunira pour la dernière fois ses adhérents et bénévoles ainsi que les luthiers afin de clôturer ses activités.
Le samedi 25 janvier à 14h à la chapelle de l’ancien hôpital de La Châtre, rue Jean Pacton, Michèle Fromenteau et Maurice Bourg, les co-fondateurs du festival, invitent toutes les personnes souhaitant s’investir pour la pérennité de cette manifestation.

Si les Rencontres de Luthiers signifient encore quelque chose pour vous, qui que vous soyez, luthiers, festivaliers, musiciens, danseurs, nous lançons cet appel à la mobilisation générale pour la sauvegarde du Festival.
Certains d’entre vous ont déjà manifesté leur soutien et leur désir de voir perdurer ce rendez-vous exceptionnel. Il faut que très rapidement nous soyons TOUS unis avec nos compétences et nos énergies respectives pour qu’une édition ait lieu cette année.
C’est dans cette optique que nous vous invitons à participer à une réunion qui se déroulera le samedi 25 janvier à 14h, ancienne chapelle de l’Hôpital, rue Jean Pacton, à La Châtre. (stationnement : parking de l’ancien hôpital) La veille, le Comité George Sand aura réuni pour la dernière fois ses adhérents, les bénévoles et les luthiers afin de clôturer ensemble les activités de l’association.
Vous pouvez également vous manifester sur la page Facebook « Sauvons les Rencontres », ou à l’adresse suivante :sauvonslesrencontres@gmail.com
Les Rencontres 2014 seront participatives et solidaires ou elles ne seront plus.

Michèle Fromenteau et Maurice Bourg, cofondateurs des Rencontres Internationales de Luthiers et Maîtres Sonneurs




1.Posté par Manuel Pedreira i Font le 21/01/2014 19:08
C'est pas de bonnes nouvelles ce que je lis ici. Bien que j'ai pas pu venir du a la coïncidence avec le Dansàneu (Esterri d'Àneu- Catalogne) - Semaine de cours et d'actyivités musique et danse tradittiopnnelle. Il faudrait faire tout possible pour continuer. Je ne sais pas ce que peux faire mais ..comptez avec nopus!! En fait cette année je pouvais venir car pour la première fois car c'est juste avans du commencement du Dansàneu. (presque 650 km de conduite en une journé entre un et l'autre ... mais les deux valent le coup!!). Bonne chance je passe un @mail pour informer les trads de chez nous!!

2.Posté par Georges le 26/01/2014 11:38
J'adorais venir écouter , chanter ...bref participer aux rencontres . Depuis qu'elles se trouvent à Ars , il n'y a plus cette chaleur communicative et ce qui nous retient aussi ... C'est le prix ! en ces temps de crise nous n'avons plus les moyens d'assister à de tels spectacles qui ne sont plus populaires comme ils l'étaient du temps de St Chartier . Un espoir de retour dans ce petit village ???


En bref

Ambassadrice pour un projet de longue haleine

Ambassadrice pour un projet de longue haleine
Lors de son périple en Amérique latine, Stéphanie, une de nos guides-accompagnateurs des groupes invités, est passé à Bogota en Colombie pour saluer les membres du groupe Pachamama invités en 2016.
Stéphanie a  accepté de se rendre ensuite à Medellin  afin de  rencontrer les musiciens du groupe Zafarrancho, un ensemble recommandé par l'Alliance Française.
Un saut de puce de 500 kms et quelques 9h00 de route plus tard, la voici à Buenaventura  à la rencontre d'un autre groupe  programmé dans le cadre de "l'année de la Colombie en France".
c'est  un  groupe qui lutte depuis deux ans pour financer son voyage et pour lequel nous avons préparé un programme de 6 semaines en France l'été prochain
 Stéphanie mérite amplement le titre d'ambassadrice gannatoise de Cultures du monde.
Notre image : sur les ondes de radio Buenaventura
 


Retour sur images
Amesha-spenta-band-2
Uzori-17
Tijeras-13
Tijeras-03
Tijeras-07
della-cordella-3
@pedecuba1
BG's16-6
sham's-7
turichiqui-18

cookieassistant.com