Cultures du Monde, acteur du patrimoine culturel immatériel

Le 45ème festival se danse...

Découvrez tous les ensembles programmés pour le 45ème Festival les Cultures du Monde


Amériques

Trinity irish Dance Company - Image Ivan Pelletier 2013
Trinity irish Dance Company - Image Ivan Pelletier 2013
 
  • Trinity Irish Danse Compagny - Chicago, USA
Cet ensemble est composé de jeunes artistes de la Trinity Academy de Chicago qui s’est donné pour  mission d’élever les enfants, la communauté et le monde via le pouvoir et la grâce de la danse irlandaise.
Ses performances, empreintes de puissance, d’agilité et de précision est un témoignage de la transcendance de la danse irlandaise et un message d’espoir pour qui souhaite se dépasser.

 


 
  • Association Culturelle C.I.D.A.N. Mi Peru - Lima, PEROU
L’ensemble Mi Peru nous vient de Lima où il a été fondé par un groupe d’étudiants pour valoriser la musique et le folklore péruvien, largement influencé depuis ses origines par la rencontre entre l’Occident, l’Afrique et les civilisations précolombiennes.

Avec Mi Peru, vous partirez à la découverte de l’identité andine et de l’ensemble de ses colorations et influences, fortement empreinte de la culture millénaire Inca.

 Programmation effectuée en collaboration avec le Festival de Confolens
 

Images Sonidos y movimiento, Serge Amarger 2015
Images Sonidos y movimiento, Serge Amarger 2015
 
 
  •  Sonidos y movimientos de Mexico y Mariachi Mexico vive»
Nous nous souvenons de la célébration en 2012 de la musique mariachi pour son entrée sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Nous avions reçu un ensemble exceptionnel,  originaire de Jalisco, , nous sommes heureux de vous présenter  à nouveau Mexico vive avec ses extraordinaires qualités musicales.

l'ensemble de danses Sonidos y movimientos illustrera  quand à lui,  les différentes région du Mexique autour de Jalisco . Si les "charros" seront bien présents, les danseuses et danseurs sauront vous inviter à découvrir d'autres provinces, de Nayarit à la Basse-Californie avec une richesse culturelle tellement importante pour  le Mexique.

 

Asie


 
  • Ensemble Lazgi - Tachkent, Ouzbekistan
De Tachkent, la « Citadelle de Pierre » dont il est originaire, l’ensemble Lazgi a gardé toute la tradition.
 il vous entraînera avec ses mélopées envoûtantes, fidèle au Shashmaqom, une des musiques traditionnelles savantes vocales et instrumentales, inscrite en 2008 par l’UNESCO sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. dans un voyage festif et coloré au cœur de l’Orient.

 

Europe



 
  • L'ensemble de danse Dapioni
 
L'Ensemble Dapioni est originaire de Tbilissi, capitale de la Géorgie située au cœur du Caucase, entre l’Europe et l’Asie, sur l’une des plus grandes routes de commerce qui a vécu de nombreuses invasions au cours de son histoire.
Fondé par Robert Korchillava, maître de danse et soliste au ballet national  géorgien, cet ensemble met en lumière la grâce des danseuses et témoigne de la puissance des danses traditionnelles montagnardes, avec  notamment le combat au sabre .

  • La Bourrée Gannatoise, Auvergne - France
Depuis plus de cinquante ans, le groupe fondateur du Festival met en scène et en musique les fêtes locales et scènes rurales quotidiennes du XIXème siècle, et fait danser les traditions auvergnates et bourbonnaises.

Moyen Orient

 
 
  • Hiroun, Iran
Le groupe Hiroun originaire de Bouchehr, ville portuaire située sur la côte du golfe Persique, véhicule l’essence de la musique traditionnelle iranienne ou appelée musique persane, qui remonte au Néolithique.
Leurs danses voluptueuses, sont accompagnées par les tambours  ainsi que le neyanban, la cornemuse typique de cette région du sud-ouest de l’Iran.

 

Océanie



 
  • Faivo Mako, Wallis et Futuna- France 

 
Faivo Mako est originaire de Wallis et Futuna, collectivité d’outre mer française formée de trois royaumes coutumiers polynésiens.
C’est une des rares îles polynésiennes à avoir conservé vivantes des coutumes qui, ailleurs, ont progressivement disparu aux contacts répétés des Occidentaux.
Le groupe vit sa culture ancestrale comme à la veille d’une bataille, où tous les guerriers et leurs familles étaient invités à chanter et danser avant de partir pour se dire au revoir, car personne n’était certain de revenir. 



Nouveau commentaire :
Facebook



cookieassistant.com