Le blog du festival des Cultures du Monde à Gannat

Le retour des Tijeras à Gannat !

Rédigé le Mercredi 27 Juillet 2016 à 11:27 | Lu 213 fois | 0 commentaire(s)

Nos amis Tijéras du Pérou sont de retour à Gannat : ceux qui n'auraient pas eu la chance de les rencontrer lors de leur passage au Festival en 2013 ont encore une chance de les retrouver cet après midi au Panorama Mondial, ou encore au défilé nocturne. Les spectateurs de la petite scène ont pu avoir un avant goût de la spectaculaire danse des ciseaux hier après midi à la petite scène.


On a du se serrer hier à la Petite Scène pour faire entrer la troupe de Tijéras : Deux violonistes, l'impressionnante harpe en bois et quatre danseurs équipés de leurs fameuses lames en métal. Mais pas de danger : ces ciseaux là ne sont pas pour couper. La danse des ciseaux rituelle des Tijeras, normalement organisés en équipes, ou "cuadrillas", met en scène deux danseurs qui se défient dans un duel de figures de plus en plus acrobatiques, tout en brandissant et en faisant cliqueter les lames métalliques. On a dû, hier, laisser les acrobaties de coté, par manque de place, mais les enfants des centres aérés présents dans le public ainsi que les autres spectateurs ont pu entendre les lames chanter...

Quelques enfants du public s'essayent à la danse des ciseaux. Les filles d'abord...

... puis c'est au tour des garçons.

Les Tijéras qui avaient par ailleurs inauguré la journée Latino en ce mardi 26 juillet, avec un atelier cuisine à la Maison du Folklore. Au menu: Lomo Saltado et riz au lait péruvien.

Vous pourrez retrouver la recette du Lomo Saltado dans la Gazette gratuite du Festival qui paraîtra ce week-end. A vos fourneaux !



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 9 Août 2016 - 11:27 Demandez la Gazette !

Jeudi 4 Août 2016 - 16:48 Entendu sur les ondes



Qui qu'on est ?
Adeline COQUELOU
Chaque été à Gannat, une armée de petites mains industrieuses s'échine en coulisses pour que le Festival des Cultures du Monde se déroule sans accro. Dix jours de fête et d'échange, dont chacun peu profiter grâce à l'énergie de ces héros de l'ombre.
Le Festiblog met en lumière et rend justice à ces agents invisibles, ceux qui luttent contre les cordons de la bourse, les défis logistiques, les impasses linguistiques, les catastrophes météorologiques, les incidents culinaires, le rationnement du café et de la bière, les mauvais jeux de mots...
Un équipage assermenté, à votre service pour votre odyssée !












Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube